DÉPRESSION SYMPTÔMES                                                            

La dépression est un malaise sérieux qui modifie l’image qu’une personne se fait d’elle-même, qui affecte son sommeil, son alimentation et comment elle voit les choses. La plupart des gens atteints souffrent d’une très grande tristesse, d’impuissance, de désespoir.

Les causes de la dépression ne sont pas connues. Certains chercheurs croient qu’elle est associée à un déséquilibre biochimique héréditaire au niveau des neurotransmetteurs, bien qu’elle puisse aussi survenir chez des gens où il n’y a aucun antécédent familial. D’autres la croient causée par des événements stressants et/ou par des changements importants dans la vie d’une personne.

Généralement, une combinaison d’éléments psychologiques, environnementaux et héréditaires contribuent à son apparition.

Voici les principaux symptômes de la dépression :

Voici les symptômes généralement associés à la dépression, regroupés en quatre catégories :

Humeur :

Symptômes cognitifs :

  • Tristesse qui perdure
  • Perte d’intérêt pour des activités qui étaient
  • auparavant plaisantes
  • Baisse ou perte de libido
  • Irritabilité, colère, découragement
  • Pensées négatives, pessimisme, culpabilité
  • Problèmes de mémoire, de concentration,
  • difficulté à prendre des décisions
  • Désespoir, impuissance
  • Baisse de l’estime de soi, de la confiance en soi

Symptômes cognitifs :

Problèmes d’anxiété :

  • Diminution ou augmentation de l’appétit
    (perte de poids ou prise de poids)
  • Perturbation du sommeil (se réveiller très tôt le matin et/ou
    avoir de la difficulté à s’endormir et/ou se réveiller fréquemment durant la nuit)
  • Maux de tête, constipation, avoir mal partout
  • Grande fatigue, manque d’énergie et de motivation
  • Inquiétude extrême, grande nervosité
  • Sensation de panique, angoisse
  • Difficulté à s’endormir

 

Personnes à risque 

La dépression est la cause première d’invalidité au monde. Il est estimé qu’elle atteint 9.5% de la population chez les 18 ans et plus et qu’une personne sur cinq va connaître un épisode dépressif durant sa vie. Les femmes sont particulièrement à risque, puisqu’elles sont presque deux fois plus nombreuses à en être diagnostiquées : 12% contre 7% pour les hommes. Bien que plus fréquente entre l’âge de 18 et 44 ans, elle peut apparaître à tout âge. Pour plusieurs, la maladie débute à l’enfance ou à l’adolescence. Elle passe alors inaperçue parce qu’à cet âge les premiers symptômes (humeur changeante, irritabilité, goût du risque) s’apparentent aux comportements que l’on voit couramment pendant l’adolescence.

Parmi les personnes à risque, nous retrouvons celles :

  • qui ont une faible estime de soi
  • qui ont un parent proche gravement malade
  • qui sont alcooliques
  • qui consomment de la drogue
  • qui traversent des épreuves stressantes ou traumatisantes
  • qui ont dans leur famille immédiate quelqu’un qui a souffert de dépression
  • qui souffrent de certaines maladies chroniques
  • qui prennent certains médicaments
  • qui ont déjà souffert de dépression