Technique PsychoPhysio 4

TECHNIQUE PSYCHOPHYSIO
LIEN ENTRE LES DEUX MODÈLES

Les traitements par résonance sonore utilisent des infrasons (basses fréquences). Ce faisant, ils parviennent graduellement à désactiver les cartes neurologiques. En conséquence, la Technique d’Intervention par Résonance Sonore agit simultanément sur le physique (circuits neuronaux) et le psychologique (mémoire à long terme).

On peut établir un parallèle entre les modèles psychologique et neurologique en comprenant les répercussions qu’ont les évènements marquants du vécu sur une personne. Au niveau psychologique, ils affectent la mémoire à long terme (épisodique, sémantique, procédurale) par leur rétention (mémoire épisodique), le sens qu’on leur donne (mémoire sémantique) et les comportements qui en découlent (mémoire procédurale). Au niveau neurologique, ces mêmes évènements forment des centres de tensions, des cartes neurologiques distinctes. Une des forces de la démarche PsychoPhysio est qu‘elle agit simultanément sur la mémoire à long terme et sur les cartes neurologiques.

Lors de la phase Traitements par Résonance Sonore, la mémoire à long terme d’un individu est activée. Cela permet d’identifier l’origine de la problématique en mettant à jour les évènements marquants et/ou traumatismes du vécu de la personne. Les traitements agissent donc au niveau de la mémoire épisodique tout en désactivant les centres de tensions, les cartes neurologiques reliées à ces évènements marquants.

Lors de la deuxième phase, on travaille à comprendre le sens que la personne a donné à ces évènements et/ou traumatismes et à identifier les répercussions néfastes qu’ils ont eu. Le suivi thérapeutique agit donc principalement au niveau  de la mémoire sémantique.

Durant la phase Intégration, on s’applique à faire des changements au niveau des comportements (mémoire procédurale).

Résumé :

  • Les expériences stressantes créent des cartes neurologiques
  • L’accumulation de cartes neurologiques (distinctes et répétitives) finit par créer des tensions sur le bon fonctionnement des neurotransmetteurs
  • Les tensons deviennent alors psychologiques et physiologiques
  • Seul la Technique d’Intervention par Résonance Sonore peut inverser ce processus.

12 – 34

Articles récents